Cérémonie de remise des prix des Rimbaud du cinéma 2021

« Les Rimbaud du Cinéma sont un événement international dont l’objectif est de donner à voir tout un pan du cinéma méconnu, de proposer un autre regard sur des œuvres, loin de l’uniformisation cinématographique et d’honorer ceux qui produisent et réalisent chaque année des films hors des sentiers lumineux de la gloire médiatique.

L’impertinence, l’esprit rebelle et l’énergie créatrice de ces cinéastes amoureux de la liberté libre seront mis à l’honneur.

Rimbaud, universellement connu, est un symbole fort pour mettre en avant un cinéma indépendant qu’on ne peut continuer à ignorer en raison d’une difficulté structurelle à se faire connaître dans les salles de cinéma ou sur les chaînes populaires.

« L’ambition des Rimbaud du Cinéma est de proposer un autre regard sur des œuvres, loin de l’uniformisation cinématographique. »
Le point d’orgue de cet événement sera la cérémonie de remise des Rimbaud du Cinéma. »

Suite aux délibérations récentes du jury des Rimbaud du Cinéma, dont faisait partie Philippe Pichon, la liste des récompensés 2021 sera dévoilée vendredi.

La Cérémonie de remise des Rimbaud, présidée par Frank Cassenti et Manuel Sanchez aura lieu :

Le vendredi 22 octobre de 19h à 22h
A l’auditorium des auteurs de la SACD
7 rue Ballu – 75009 Paris

À ses côtés, nous retrouverons les ambassadeurs de la fête impertinente du cinéma invisible et les membres du jury.

Cette soirée festive se déroulera également en présence des concurrents primés en 2020 :

Le Rimbaud de la réalisation d’un film de long-métrage : « Pari » de Siamak Etemadi (Grèce, France, Pays- Bas, Bulgarie)
Le Rimbaud de l’interprétation dans un rôle principal dans un long-métrage :  » Good Morning » de Bahij Hojeij (Liban, France)
Le Rimbaud de l’interprétation dans un rôle secondaire dans un long-métrage : Melika Foroutan pour « Pari » de Siamak Etemadi
Le Rimbaud du scénario : Jérôme Bidaux pour « Jeunesse sauvage » de Frédéric Carpentier (France, Belgique)
Le Rimbaud du film documentaire :  » Poisson d’Or, poisson africain » de Thomas Grand et Moussa Diop (Sénégal)
Le Rimbaud du Coup de Cœur du Jury : ex- æquo : Firmine Richard pour « Inch’Allah Tatie Danielle » de Véronique Mériadec et Gérald Massé (France). Et Amira Hilda Douaouda pour « Touiza » de Karim Bengana ( France, Algérie)
Le Rimbaud de la réalisation d’un film de court-métrage : « Trois Machettes » de Mathieu Maunier-Rossi (France)
Le Rimbaud de l’interprétation dans un court-métrage :  » A la mer poussière » de Héloïse Ferlay (France)
Le Rimbaud du film d’animation : « Akram » de Adrien Berlandi et Mickey Broothaerts (Belgique)
Le Rimbaud du film d’étudiant :  » Lusala » de Mugambi Nthiga (Allemagne, Kenya)

et des Rimbaud d’Honneur : Costa Gavras et Ariane Ascaride

Si vous souhaitez y participer, vous devez réserver votre place au numéro indiqué en vous recommandant des éditions Prolégomènes ou de Philippe Pichon.

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier