Émilie GANDOIS Retour sur l’émission de radio Slam ta Zik’

Émilie GANDOIS dans Slam ta Zik’ sur Radio Campus le 9 avril 2019

Wahou ! Quelle joie d’entendre Émilie GANDOIS mardi soir, déclamer de sa voix grave et suave, chanter, se présenter, s’expliquer, s’enthousiasmer, s’exclamer de sa voix poétique et volcanique, rire aussi… ou encore rendre hommage à ceux qu’elle admire, ceux qui ont cru, participé, permis, et ceux qui l’accompagnent !

Pour nous provençaux qui avions tant espéré la rencontrer le 20 octobre et pour tout auditeur qui s’intéresse, déjà ou pas encore, à la poésie, quelle joie ! Car la « poétesse, autrice, comédienne, ancienne animatrice radio, chanteuse, compositrice, artiste globale » dixit Nicolas ANDRIEUX artiste lui aussi, conteur, animateur de l’émission « Slam ta Zik’ « , avec lequel elle composa en 2015, les textes du spectacle de Théâtre, musique et feu : « Être flamme » (Conteur : Nicolas, Comédienne : Émilie, Musique : Jérôme Robaston, Chorégraphies & feu : Païva Compagnie), la poétesse donc, ou ce « véhicule d’émotions » tel qu’elle se présente elle-même, a donné de la Voix comme il faut, comme on aime et comme elle sait si bien le faire, lors de cette émission dense et généreuse :

Issus du recueil « Être vie, vent ; nous, rire les lents demains » :

1/ en version enregistrée sur fond musical, « Je vous cherche partout »

2/ en version texte, lu en direct, « Y’a des jours sang chaud » !!

3/ en version texte, duo en direct,  « On avait 8 ou 10 ans/J’ai mille ans » avec Nicolas Andrieux

4/ en version texte, lu en direct,  « Les chairs qui s’ouvrent haletantes », hommage à l’artiste Grégory Huck

5/ en version texte, lu en direct,  « Quand je serais grande, je serai une sirène »

Hommage à Marc ROSS :

6/en version texte lu toujours par Émilie, en direct,  « Au Nuyorican poets café » extrait de « AlphaBet City« 

Parmi les intermèdes musicaux :

7/ en version enregistrée, chantée par Émilie en duo avec Dja « Il est minuit » (Composition Jean-Rémy Coste et Pascal Dubost également au piano)

8/ hommage à Sylvain Adeline dit SYRANO, le graphiste qui a réalisé les illustrations de « Être vie, vent ; » en début d’émission diffusion de « Sale intello » l’un des derniers titres de l’artiste, auteur compositeur interprète.

Durant les temps de discussions :

Émilie GANDOIS s’est admirablement expliquée sur son recueil, ses choix, sa sensibilité. Elle a dévoilé sa personnalité avec une simplicité et une générosité qui la caractérise, a évoqué ses projets, ses oeuvres (mandala), son passé, son présent de mère aussi… Un régal !

Et puis la si belle artiste a fait l’éloge, après SYRANO, Marc ROSS, Grégory HUCK, DJA et Pascal DUBOST, de MUSIC’ COMBRAILLES, association qui se démène pour révéler des talents locaux et favoriser la culture dans sa région (prochaine actualité de Émilie) et bien entendu de notre Maison d’Édition en citant notre dernière parution « Inspiration de Marin Poète » de Jean-Claude LE BARDE, en mentionnant à de nombreuses reprises le nom de PROLÉGOMÈNES, en nous complimentant jusqu’à m’en faire rougir 😉 Merci Émilie et un immense bravo pour ce direct mené de main de maître !!!

Bref : vous devriez aller écouter ou réécouter ce Slam ta Zik’ du 9 avril 2019. Le lien du Podcast est disponible sur FB ou Radio Campus et je l’intégrerai bientôt sur le site.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier