Les Voeux de la Maison 2014

… dans les moments abscons et les espaces contraints, à la lueur de la patience, le peuple apprend : il apprend le courage, au fond du dénuement, l’humilité du coeur, la solidarité… Il ressent le futile des leurres qu’on lui vend, ses erreurs, ses écueils, l’égoïsme des grands… Il comprend les guenilles, la force du poète, le ton des analystes, l’insolence du héros… Il entend la nature, les colibris voler et la terre gronder… Encore, attend « la lande », ne se voit que dupé… et reprend d’un seul choeur ces mots de liberté :

« J’me fais du soucis pour le prince, j’me fais du mouron pour le maton… Des fois c’est tendre, des fois y a mutinerie… Rendez-vous sur la Lande…….. et qu’enfin cesse l’hallali, les gens sont des légendes, mais leurs âmes prennent le maquis……….. » !  

( tirés de « Mes Prisons » d’ Alain Bashung, album Fantaisie Militaire).

Bref, au nom des Éditions Prolégomènes, je vous souhaite tous mes meilleurs voeux sincères, sereins, rebelles et positifs.

Que 2014 oeuvre en faveur des libertés de l’âme et des auteurs indépendants…

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier