Sélectionné :

Dire la vie

15,00

Dire la vie

15,00

Michel Cahour est né le 18 avril 1940 à Saint-Lô. Après avoir effectué son service militaire comme coopérant au Laos, période durant laquelle il épousa une de ses étudiantes, Michel Cahour enseigna en Normandie la philosophie et le français. En 1972, il rencontre Aragon qui préface un de ses recueils, Banquises, puis il repart au Laos d’où il rapporte un témoignage: « Vivre au Laos », et deux romans sur ce pays, écrits en collaboration avec sa femme. Puis il revient à ses premières amours littéraires et à la poésie. Michel Cahour vit et écrit désormais en Provence. Il a publié « Voyages » en 2008 et « Dire la vie » l’année suivante. Il a reçu le 1er Prix de Poésie du Cercle Poétique Sainte-Victoire 2010. Membre d’honneur du Cercle littéraire de Budapest, plusieurs de ses recueils ont été traduits en hongrois.

Description

Visages (extrait).

(…) Un poème d’amour
Ou de désespérance.
Certains ont tant de maux,
Si remplis de ratures
Qu’il n’y a plus de place
Pour ajouter un mot.

Visages nécropoles :
Combien de morts s’entassent,
Privés de sépultures,
Dans le creux de ces rides ?
Plus aucune parole
N’égaie ces regards vides.
On y lit des souffrances,
Des désirs qui se taisent
Et qui marquent le corps
Comme rougeoient les braises
D’un feu qu’on a cru mort.
Il y a des visages comme des feux de joie
Qui s’embrasent le soir et s’éteignent la nuit.
Il y a des visages qui font peur,
Des visages qu’on fuit,
Trop chargés de malheur,
Des visages qui donnent froid,
Figés dans l’impassibilité des choses mortes
Comme ces gens qui n’ouvrent pas
Quand on frappe à leur porte,
Et d’autres qui réchauffent,
Comme un feu sur la neige,
Les coeurs désemparés.
Mais certains sont si tendres
Et si pleins de promesses
Qu’ils sont comme des pièges
Où l’on se laisse prendre (…)

Informations complémentaires

Poids 148 g
Dimensions 21 x 14.8 x 0.6 cm
Fermer le menu
×
×

Panier