Retour sur événement Les Fées d’Arverne du 8 décembre 2018

Parmi une quarantaine d’exposants, les Éditions prolégomènes étaient les invitées du 7ème Salon des Talents au féminin, « Les Fées d’Arverne 2018 », grâce à la présence de Émilie GANDOIS et surtout, grâce à son formidable organisateur Éric COURTIAL.

Artistes, créatrices, autrices, musiciennes, chanteuses… (et quelques hommes quand même ^) ont présenté leurs oeuvres lors de cet événement, organisé parallèlement par l’efficace et douce Nathalie THIERS de Art’N’Co Events car jumelé cette année au Téléthon de la belle ville de Pont-du-Château.

Sur notre double stand, samedi 8 : la dynamique et talentueuse Émilie GANDOIS exposait ses mandalas colorés et précieux tant par la finesse que par le sens, puis elle a dédicacé son recueil « Être vie, vent ; nous, rire les lents demains », ce fameux et vrai Trésor illustré par les créations judicieuses, uniques et si fortes de SYRANO (qui sort actuellement un nouvel album -musical !).

Notre vaste table faisait, par suite, démonstration de la richesse des Auteurs qu’en tant qu’éditrice je défends avec conviction, mais aussi du travail de conception et de valorisation esthétique que je tente d’ajouter à leurs travaux (couvertures, mise en page, design des textes et des images, cohérence des choix, rédaction des présentations et visuels de communication…). « Clarisse Frontin » était donc invitée et présente en tant que femme, éditrice, mais aussi plasticienne et autrice. Je n’ai donc pas manqué d’oser un clin d’oeil issu d’ « Artraverre » ; en effet, derrière le stand Prolégomènes veillait un banner (rescapé léger de mes créations artistiques passées), puis j’ai présenté « Verre ouvert » recueil catalogue de 2011 et dédicacé « Distances » roman poétique, boucle et pyramide de voix, paru en 2017.

Une merveilleuse intensité se dégageait de cet événement le 8 décembre, tandis que le 9 voyait revenir la majorité des exposants ou de nouveaux  : je n’aurais pas croisé Danièle Gilbert qui semble avoir conservé un sourire et un allant digne d’une bienveillance et d’un amour inné, mais rencontré des personnes enthousiastes, passionnées, passionnantes telles le bien-faisant duo des Combrailles, et partagé un joli moment et un plateau radio avec la pétillante Émilie GANDOIS, interviewées toutes deux par Henri DELORME de « Radio Arverne ».

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier